Bleu Gentiane, cabinet de naturopathie

Mise à jour : 18.01.2017
Nombre de visites : 156202

Photo Jean-Maurice GAUDE
(Gentianes dans les Hautes-Alpes,
sur le sentier du col de la Saume
dans le massif du Dévoluy)

Visiter sa galerie >>

La sève de bouleau fraîche et crue est arrivée !

La sève de bouleau récoltée au printemps commence à être connue ! C’est le moment de penser à notre cure de nettoyage. Notre organisme a besoin d’évacuer les déchets accumulés par la sédentarité, une alimentation hivernale moins variée en fruits et légumes, mais plus riche en graisses et sucres. Nous avons envie de nous débarrasser de nos vieilles douleurs, de nous sentir plus légers, plus dynamiques, d’avoir une plus jolie peau !

Alors, commandons-la sans tarder, par téléphone ou sur internet. Bien que la plupart des magasins d’alimentation biologique proposent de la sève de bouleau, il s’agit bien souvent de sève de bouleau en bouteille, voire en « bag-in-box », (petits containeurs comme pour le vin). Ce serait bien plus facile de l’acheter dans ces magasins…

Méfiance ! Pour livrer toutes ses propriétés, la sève de bouleau fraîche, CRUE, et non traitée s’impose. Une sève à consommer telle que récoltée, comme la carotte ou la pomme juste cueillie. Ce n’est pas un complément alimentaire, croyez-moi, mais un aliment !

Or, comment reconnaître que la sève proposée est fraîche et CRUE ?

Une sève fraîche et crue évolue et subit une fermentation lente naturelle qui renforce encore ses qualités.
Impossible de la contenir dans une bouteille : elle la ferait exploser.
Elle est donc conditionnée dans un « bag-in-box » qui se conserve au frais. Mais cela ne suffit pas.

Sur l’emballage, doivent figurer les mentions :

SEVE DE BOULEAU FRAÎCHE ET CRUE, BIOLOGIQUE, N’AYANT SUBIT AUCUN TRAITEMENT :

Ni pasteurisation, ni nanofiltration, ni conservateurs, ni ajout d’alcool, d’azote ou d’aucun produit chimique.
Les très rares récoltants de sève qui répondent à ce cahier des charges trouvent normal de le mentionner de façon détaillée sur l’emballage. Soyons Sioux !

Cette sève de bouleau fraîche, pure et naturelle peut être consommée à tout moment de la journée en dehors des repas, avant 17h, à raison de deux ou trois verres/jour. Pour une cure de 21 jours, le bag-in-box de 5 l est recommandé.

Pour ma part, je fais confiance à VEGETAL WATER, le récoltant historique, à l’origine de la redécouverte de la consommation de sève de bouleau en France. Il procède par extraction manuelle et artisanale, arbre par arbre, selon une méthode ancestrale, dans des forêts françaises en zone protégée de toutes pollutions. La Newsletter de Jean-Marc Dupuis, Santé, Nature, Innovation lui a rendu un vibrant hommage le 14 mars dernier.

Pour commander, RV sur leur site : www.vegetal-water.fr.

Bon nettoyage de printemps à tous !

Archives newsletter

12.01.2017 | Bien respirer cet hiver !
24.07.2015 | Eté 2015 : La pause pour vous ressourcer !
20.02.2015 | Nourrir son cerveau
21.01.2015 | Gluten ou pas gluten ?
09.06.2011 | USTENSILES ELECTRO-MENAGER : DANGER !
25.08.2010 | Du raisin et du vin…
23.02.2010 | La naturopathie sans compléments alimentaires
16.11.2009 | Manger BIO, est-ce vraiment plus sain?
10.09.2009 | La cure de raisins
03.07.2009 | Les recettes de l'été : des plantes sauvages au menu !
15.01.2009 | Les smoothies