Bleu Gentiane, cabinet de naturopathie

Mise à jour : 18.01.2017
Nombre de visites : 151629

Photo Jean-Maurice GAUDE
(Gentianes dans les Hautes-Alpes,
sur le sentier du col de la Saume
dans le massif du Dévoluy)

Visiter sa galerie >>

La sympaticothérapie

C’est l’une des techniques réflexe.

Sa spécificité : la connexion la plus directe possible avec le système nerveux autonome, ou neuro-végétatif, appelé aussi système nerveux sympathique.

Elle permet un rééquilibrage des deux branches de ce système nerveux (branche sympathique – le « guerrier du corps » - et branche parasympathique – le « médecin du corps ».

En quoi consiste-t-elle ?

C’est un toucher ou un effleurement de diverses zones situées à l’intérieur des narines, pratiqué à l’aide de stylets, rigides, ou semi-rigides, à bouts arrondis. Les résultats sont très rapides et stupéfiants.
L’organisme réagit et corrige ainsi tout naturellement les dysfonctionnements locaux, ORL, et d’origine neurovégétative.


 

Chaque narine comporte 3 cornets :

  • Inférieur à pôle métabolique (surtout les affection des organes d’assimilation et des membres)
  • Moyen à pôle rythmique (affections cardio-vasculaires et respiratoires)
  • Supérieur à pôle neurosensoriel (affections d’origine nerveuse).
Quels en sont les effets ?
  • RELAXER quand on est sous tension
  • REANIMER ce qui a été mis en sommeil
  • REUTILISER ce qui a été réveillé pour soutenir et solliciter les organes ou les énergies libérées à drainage et élimination des barrages et toxines.

Chez Bleu Gentiane, le premier soin d’auriculothérapie fait toujours partie intégrante d’une consultation en naturopathie.

Domaines d’application de la sympathicothérapie :

Anxiété, angoisse, état dépressif, insomnie, hypersomnie, asthénie physique et psychique, contractures nerveuses (cervicales nouées), obésité, maigreur, troubles de l’appétit, boulimie, anorexie, troubles de la soif, bouffées de chaleur, syndromes prémenstruels, aménorrhées, dysménorrhées, frigidité, impuissance, hypertension artérielle, arythmie cardiaque, insuffisance coronarienne, colites spasmodiques, constipation, entérites chroniques, colibacillose chronique, troubles thyroïdiens, spasmophilie, maladie de Raynaud, migraines hépato-digestives, acouphènes, vertiges, mauvaise thermorégulation, ronflements, certains asthmes, hyperhydrose (transpiration excessive).